Accueil > Personnels ATSS/ITRF > Audience de la CGT au rectorat

Audience de la CGT au rectorat

21 mai 2015

La CGT Educ’action, représentée par Jeannine Parry, responsable du pôle ATRF, et Anne Roascio pour le bureau régional de la CGT Educ’action de Clermont-Ferrand, a rencontré la Chef de division des personnels d’encadrement et IATSS, Mme Sandy Burnol, pour évoquer les problèmes pointés par nos camarades.
Les personnels en EPLE dépendent du Rectorat. Leur corps ITRF leur permet de postuler en Université. Cependant, l’intégration dans le corps des ITRF constitue pour beaucoup une difficulté, en raison en particulier du changement de culture que cela impose, dans le déroulement de carrière, l’évaluation, la formation.

- sur l’avancement : les dossiers sont examinés en groupes de travail académiques, avant d’être proposés à la Commission Administrative Paritaire Nationale. Les barèmes habituels n’ont plus cours ; il faut se fondre dans le moule ITRF avec les dossiers, rapports d’activité, d’aptitude...
A été réaffirmée l’existence du contingent proportionnel à l’effectif Etablissement / Université. les personnels ITRF en EPLE ne sont donc pas lésés, puisque le nombre de promouvables dépend de l’effectif.
La CGT a demandé à ce que les circulaires rectorales, en particulier sur l’avancement, soient accessibles sur le site du Rectorat et qu’il soit rappelé aux chefs d’établissement la nécessaire et rapide diffusion de ces documents.

- une autre possibilité d’évolution de carrière est l’examen professionnel : un examen de 20 minutes devant un jury, concernant la pratique professionnelle.Tous les agents sont conviés à passer cet examen pour passer au grade supérieur, en sachant que ils ne changeront pas d’établissement en cas de réussite.
la CGT a fait remarquer qu’il était souvent difficile pour des personnels expérimentés de "rentrer" dans ces évaluations.
Comment Candidater ?
Les personnels doivent préparer leur partie du dossier pour le transmettre à leur administration dés la publication de l’ouverture des remontées des dossiers vers les rectorats.

- sur la formation :
La CGT a dénoncé l’absence de formation depuis quelques années pour les agents de laboratoire en particulier. Il nous a été répondu que la DIFOR dépouillait la réponse des agents en particulier lors de l’entretien professionnel. Là encore, il est nécessaire que la circulaire rectorale sensibilise les agents et les chefs d’établissement à l’importance de cette demande sur la formation : il faut faire émerger les besoins quand ils existent.

- sur les contractuels ITRF : le récapitulatif des états de service est à demander à la direction des ressources humaines ITRF, auprès de Mme Tixier. La possibilité de CDisation existe au bout de 6 ans.
La politique du rectorat n’est pas de ne pas renouveler les contrats, si le besoin existe.
Ces renouvellements ont lieu en juin. L’avis du chef d’établissement intervient dans la proposition de renouvellement ou non.