A VENIR


Mutations inter 15 novembre - 4 décembre

http://www.cgteduc.fr/actualit-mainmenu-352/2564-mutation-inter-academique-2019

Y en a marre de travailler sous pression.

Nous invitons tous les collègues soumis au dispositif de "suivi et d’accompagnement" des CP/CE1 dédoublés à se réunir le vendredi 23 nov à 17h (salle(...)

Manif de soutien aux mineurs isolés étrangers

RESF 63 appelle à manifester : Place de Jaude à Clfd mercredi 21 novembre à 15h. Ils sont à la rue,privés de leurs droits, victimes d’une politique(...)

Accueil > Administratifs, Techniques, Labo, Santé et Sociaux > Personnels Santé Sociaux > INFIRMIER.E

INFIRMIER.E

Ecole au centre du dispositif santé des élèves. Assez de paroles, des actes !

8 septembre 2018, par Elena Blond

Il n’est pas facile de s’épanouir au travail quand on a le sentiment perpétuel d’avoir à choisir entre les de- mandes faute de temps, ou de les refuser car ne faisant pas partie de nos missions, alors que l’on sait très bien que toutes concourent au mieux- être des élèves. On se trouve exactement dans le cas de la double contrainte ou de l’injonction paradoxale, source d’insatisfaction, de stress au travail, d’épuisement professionnel.

Si la CGT Éduc’action revendique un service infirmier à l’Éducation nationale, avec une hiérarchie fonctionnelle, ni sous l’autorité des médecins, ni sous celle d’un·e chef·fe d’éta- blissement, c’est aussi pour que les conditions de travail soient harmonisées à l’échelle nationale et qu’aucun·e d’entre nous ne se trouve seul·e à devoir justifier des choix pro- fessionnels. C’est ensemble que nous pouvons créer le véritable rapport de force favo- rable à l’amélioration de nos conditions de travail


Voir en ligne : 4 pages spécial Infirmier.e