A VENIR


Mercredi 6 février : AESH mobilisé-e-s

Mobilisation intersyndicale nationale. Prochainement les dates de rassemblement. A Clermont-Fd, ce sera à 14h devant le(...)

Carte scolaire Ecoles 63

Rassemblement devant l’IA Mercredi 6 février dès 8h30 pour dénoncer les fermetures annoncées. Le CTSD siègera à nouveau suite au refus unanime des orgas(...)

Interprofessionnel

Pour répondre à l’urgence sociale, la CGT appelle à la grève le 5 février !

Intersyndicale REP+ 63 (suite)

L’intersyndicale REP+ 63 a été reçue mardi 8 janvier 2019 par l’IEN et l’IA Adjoint. Les échanges ont permis de faire remonter les doléances des(...)

Accueil > Luttes / Mobilisations > Les Compétences à l’école : FORMATION SYNDICALE Académique

Les Compétences à l’école : FORMATION SYNDICALE Académique

La conception de compétence entre pédagogues progressistes et vision patronale.

10 octobre 2018

FORMATION SYNDICALE : VENDREDI 23 NOVEMBRE 2018 À CLERMONT-FERRAND
AU COLLÈGE GÉRARD PHILIPPE DE 8H30 A 16H30.

Comment venir  :
Cette formation est ouverte à tous les enseignants syndiqués ou non. Elle est un droit (12 jours par an et par agent), les heures de cours de ce jour ne sont pas à rattraper.

POUR POUVOIR PARTICIPER, DEUX ACTIONS A RÉALISER AU MOINS 1 MOIS AVANT LA DATE DE FORMATION :
1/ Nous contacter par téléphone ou par mail pour vous inscrire afin de bien préparer la formation
2/ Faire une demande d’autorisation d’absence auprès de votre chef d’Etablissement ou de votre IEN et déposer au secrétariat ou à la circonscription. Modèle ci-dessous.

De quoi va-t-on parler ?
Ces compétences arrivent à l’école. Puis grâce au LPC elles gagnent le collège et elles entrent également dans les LP via les matières professionnelles.

Le LSU fait définitivement entrer l’évaluation par compétence au collège ; le lien au brevet a créé une obligation. Les grilles d’évaluation, par exemple du bac pro MELEC sont composées uniquement de tâches, des mini-compétences. Le LGT lui-même n’est pas épargné. Et partout l’idéologie officielle nous distille sa chanson : c’est pour le bien des élèves, c’est plus juste que les notes ; alors même qu’au final, une note est quand même générée. La classe à l’envers ou encore les tâches complexes qui accompagnent ces compétences lorsque elles fonctionnent un peu ne font que creuser les écarts. Les enseignants deviennent des évaluateurs, des gens à qui on demande de regarder ce que font les élèves sans jamais rien leur apporter.


Voir en ligne : http://cgteducaction1d.ouvaton.org/...