Accueil > Premier degré > Tout sur le mouvement intra dans le 1er degré

Tout sur le mouvement intra dans le 1er degré

Cette année les règles changent et sont cadrées nationalement (ou presque)

13 avril 2019

La volonté ministérielle de supprimer la deuxième partie du mouvement est claire (les affectations provisoires). En voulant nommer un maximum de collègues à titre définitif, on va alourdir le travail des personnels administratifs des DSDEN, mettre la pression sur les CAPD pour qu’elles se tiennent le plus tard possible et rendre les affectations et vérifications très difficiles (car les informations sur les postes fractionnés par exemple ne seront pas connues).
Tou·tes les participant·es obligatoires au mouvement (stagiaires devenant néo-titulaires et collègues exerçant à titre provisoire) devront formuler au moins un voeu "large" : soit 1 ou plusieurs communes associées à un regroupement de postes (ex ; directions 10 classes, enseignant...) puis des voeux précis et/ou géographiques, des voeux par type de poste, des voeux par supports, des voeux par spécialité (maxi 30). ,

Rappel des priorités légales de mutations :
- rapprochement de conjoint
- situations de handicap,
- agents exerçant dans les quartiers urbains où se posent des problèmes sociaux et de sécurité particulièrement difficiles,
- agents exerçant dans un territoire ou une zone rencontrant des difficultés particulières de recrutement,
- agents touchés par une mesure de carte scolaire,
- agents sollicitant un rapprochement avec le détenteur de l’autorité parentale conjointe dans l’intérêt de l’enfant (APC),
- agents formulant chaque année une même demande de mutation,
- agents justifiant d’une expérience et d’un parcours professionnel.

A ces priorités légales, le département peut, s’il le juge nécessaire, prendre en compte et bonifier des situations particulières ne relevant pas d’une priorité légale de mutation.

Saisie des voeux :
Les participants obligatoires doivent tout d’abord formuler au moins un voeu large dans le champ « voeux larges » (appelé écran 2).
Les participants obligatoires et facultatifs peuvent saisir dans le champ « voeux » (appelé écran 1), des voeux précis ou des voeux géographiques. Les départements ont désormais l’obligation de proposer aux candidats au moins un voeu géographique dans cet écran 1.

Le participant obligatoire n’est pas tenu de formuler 30 voeux au total. Seul un minimum de voeux larges (écran 2) lui est imposé par le paramétrage départemental.